Enseignement supérieur, séminaire, bourses d'études
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGagner de l'argentRéussir ses étudesBourse d'étudesOffres de Stage
Derniers sujets
» Citation du jour : L'esprit, c'est comme un parachute
Jeu 15 Juin - 23:52 par Admin

» Citation du jour : innocence
Jeu 15 Juin - 23:47 par Admin

» Citation du jour : derange
Jeu 15 Juin - 23:43 par Admin

» Citation du jour : rire
Jeu 15 Juin - 23:40 par Admin

» Citation du jour : maths
Dim 11 Juin - 21:23 par Admin

» Citation du jour : faché
Dim 11 Juin - 21:18 par Admin

» Citation du jour : les tricheurs
Ven 9 Juin - 21:44 par Admin

» Citation du jour : anti triche
Ven 9 Juin - 21:12 par Admin

» Citation du jour : triche
Ven 9 Juin - 20:51 par Admin


Partagez | 
 

 beautés toxiques : 10 plantes parmi les plus toxiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin



MessageSujet: beautés toxiques : 10 plantes parmi les plus toxiques   Lun 27 Mar - 23:43

Ouvrez bien les yeux, le danger est partout.

  1. Celle qui ronge d'un orifice à l'autre tout ton système digestif
    Le chou-puant est une grosse fleur vivant dans les marais d'Amérique du Nord dont l'odeur ressemble à s'y méprendre à celle d'une moufette. Si Pocahontas et compagnie en grignotaient de temps à autre un bout soigneusement choisi, on vous déconseille de tenter l'aventure et de mordre dedans à pleines dents.  Crédits photo (creative commons) : AJC ajcann.wordpress.com
  2. Celle avec laquelle tu jouais étant bambin, la toute mimi qui aurait pu te tuer
    Mais si, le bouton d'or, la petite fleur jaune que vous vous foutiez sous la glotte pour savoir si vous aimiez le beurre (non, parce que goûter du beurre aurait été trop facile). Si vous aviez frotté un peu fort, une toute belle éruption cutanée aurait vu le jour sous le menton de votre petit cousin, et ça aurait été nettement plus marrant. On espère quand même que l'idée ne vous a pas traversé d'en brouter une douzaine, vous seriez morts sur le coup. Maintenant vous pouvez dire que vous viviez dangereusement.  Crédits photo (creative commons) : cobaltstock
  3. Celle qui te nécrose l'épiderme au 10e degré
    La berce du Caucase, belle plante de 2 mètres de haut suinte de la sève qui te colle à la peau et qui réagit au soleil, te brûlant tous les tissus jusqu'à ce que ces derniers se nécrosent et te laissent des lésions mauves sur la peau pour les dix prochaines années à venir. Et si avec ça t'en prends dans les yeux, tu es bon pour la cécité mon pote. Fait amusant, les cochons sont immunisés et peuvent se balader pépère dans les hautes herbes sans craindre pour leur épiderme.  Crédits photo (creative commons) : geograph
  4. Celle qui te tue en deux secondes top chrono (à peu de choses près)
    Si un jour tu fais du camping dans les prairies du nord-ouest de l'Amérique, évite de jouer les herboristes en herbe (tu noteras la subtilité de mon humour) et de mettre à la bouche tout ce qui te tombe sous la main. La Death-Camas ressemble vraiment beaucoup à sa cousine comestible, sauf qu'en deux secondes elle te démonterait tous tes organes un à un et tu mourrais bêtement comme cet idiot d'Into the Wild.  Crédits photo (creative commons) : Dawn Endico
  5. Celle qui te transforme en zombie
    La brugmansia, ou Angel Trumpet (c'est nettement plus joli en anglais) que l'on trouve à l'état naturel dans les forêts d'Amérique du Sud, est connue pour son effet hypnotique. Et donc pour son usage abusif au sein de certains colombiens. Raffinée et balancée sous forme de poudre au visage, la scopolamine présente en son dedans te rend doux et docile comme un petit chien. Du genre à filer un coup de main à tes cambrioleurs et à déménager tout ton appartement dans leur camion. Ou pire. C'est peut être mieux si tu ne te souviens de rien après.  Crédits photo (creative commons) : GARDNBABBA
  6. Celle qui te déchiquette et te vide de ton sang
    Imagine, tu gambades tout guilleret dans la montagne et là bim ta jambe droite fait un croche-pied à l'autre comme ça t'arrive si souvent, tu débaroules le versant et tombe dans un ravin envahi par un mûrier himalayen, une sorte de ronce dopée aux hormones dont chaque épine mesure 5 cm. Tu essayes de te relever, t'accroches à une branche (bravo tu viens de perdre l'usage de ta main) et, horreur absolue, les branches étant emmêlées les unes aux autres et donc sous tension, si tu en bouges une tu as de fortes chances de t'en prendre une autre dans l’œil.  Crédits photo (creative commons) : Les Chatfield
  7. Celle qui brûle tellement qu'elle te donne des envies de suicide
    La plante australienne Gympie-Gympie s'est vu décerner le trophée de la plante urticante la plus douloureuse du monde (bravo championne). Cueillir une feuille c'est tout comme plonger ta main dans de l'acide brûlant, et ça ne s'arrête de picoter qu'au bout de deux ans, avec des petites résurgences surprises pendant 20 ans, de quoi te rendre complètement dingue. On envoie des bisous du fond de nos petits cœurs compatissants au paradis pour ce pauvre garçon qui s'est tiré une balle après s'être essuyé le cucul avec.  Crédits photo (creative commons) : Wikipedia
  8. Celle qui figure parmi les plaies d'Egypte (pour ceux qui ont suivi au cathé)
    On l'appelle marée rouge, ou efflorescence algale selon Wikipedia. Un changement de température un peu brutal et hop des milliers de minuscules algues rouges se multiplient soudainement et transforme la côte en bain de sang. Les poissons et lamantins en tout genre ne se posent pas plus de questions et se régalent de ce festin inattendu. S'en suit bien évidemment une paralysie des membres additionnée d'une anesthésie des voies respiratoires et tout ce beau monde meurt. Quant à vous, si vous avez mangé des moules à midi, vous serez tout pareillement loin d'être frais, avec en prime un symptôme amusant qui vous fera trouver froid ce qui est chaud et réciproquement.  Crédits photo (creative commons) : geograph
  9. Celle qui tue des animaux, pour un sol toujours plus fertile à ses pieds
    La Puya chilensis, que l'on trouve au chili, est recouverte de picots sur toute sa surface corporelle, agencés de telle sorte que rongeurs et oiseaux (et parfois, un mouton) se retrouvent coincés dedans, commencent à avoir un petit creux, essayent à nouveau de se dégager, n'y arrivent pas, meurent, se décomposent, et renouvellent ainsi le terreau de la belle.  Crédits photo (creative commons) : Wikimedia
  10. Celle qui bouffe des rats
    La Nepenthes attenboroughii est une plante carnivore, donc, dotée d'un gigantesque estomac en forme de vase, vivant au fin fond de la jungle (aux Philippines si vous voulez tout savoir) et qui, pour subvenir à ses besoins s'est spécialisée dans la chasse aux vertébrés. Pour ce faire, elle attire tout d'abord sa petite proie toute mimi avec un doux nectar qui sent bon. Le raton par l'odeur alléchée se faufile dans la plante pour en boire une lampée, se casse la gueule et glisse tout au fond. A ce moment là la sève gluante lui colle les pattes et l'empêche de repartir dans l'autre sens et les enzymes digestives n'ont plus qu'à dégommer la petite bête à l'acide.  Crédits photo (creative commons) : Wikipedia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reussiravecvous.com
 
beautés toxiques : 10 plantes parmi les plus toxiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les plantes d'appartement toxiques
» Les plantes et fleurs toxiques pour les animaux
» Plantes d'intérieurs et énergétique
» Les plantes et ces vertues
» Mauvaise circulation sanguine : quelles plantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: A chaud :: La terre/Univers-
Sauter vers: