Enseignement supérieur, séminaire, bourses d'études
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGagner de l'argentRéussir ses étudesBourse d'étudesOffres de Stage
Derniers sujets
» Avoir une bourse
Sam 18 Nov - 3:51 par Invité

» Bourses de master et de doctorat Eiffel 2018 pour étudier en France
Sam 21 Oct - 12:28 par Admin

» Bourse MBA Rainbow Bridge pour les femmes africaines et asiatiques, France
Dim 1 Oct - 19:59 par Admin

» Citation du jour : L'esprit, c'est comme un parachute
Jeu 15 Juin - 23:52 par Admin

» Citation du jour : innocence
Jeu 15 Juin - 23:47 par Admin

» Citation du jour : derange
Jeu 15 Juin - 23:43 par Admin

» Citation du jour : rire
Jeu 15 Juin - 23:40 par Admin

» Citation du jour : maths
Dim 11 Juin - 21:23 par Admin

» Citation du jour : faché
Dim 11 Juin - 21:18 par Admin


Partagez | 
 

 Appel à communications : Colloque "Agricultures familiales, territoires et perspectives de développement dans les Suds" (11-13/12/14 Tunis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin



MessageSujet: Appel à communications : Colloque "Agricultures familiales, territoires et perspectives de développement dans les Suds" (11-13/12/14 Tunis)   Sam 21 Juin - 10:44

Colloque international organisé par l’IRMC, l’UMR PRODIG et le Collège international des Sciences du Territoire (CIST), avec le soutient de l’Institut français de Tunisie.


Depuis trente ans, le modèle de développement libéral qui s’est imposé dans les pays des Suds a entraîné de profondes recompositions socio-territoriales en milieu rural et agricole. Partout, l’essor d’un secteur agro-industriel orienté vers l’exportation s’est traduit par une pression accrue sur les ressources hydriques et foncières, alors même que les activités extractives et l’expansion urbaine ont augmenté la concurrence sur l’usage de l’eau et du sol, et aggravé les dégradations environnementales. Ces dynamiques ont eu des effets particulièrement négatifs sur les agriculteurs familiaux qui, par ailleurs, ont été affaiblis par l’ouverture des marchés nationaux aux importations.

La crise alimentaire de 2008, les émeutes de la faim auxquelles elle a donné lieu et, plus récemment, les “révoltes arabes”, qui comptent parmi leurs causes profondes le renchérissement des produits alimentaires de base, ont contribué au retour de l’agriculture dans l’agenda des politiques publiques et ont suscité une attention renouvelée à la diversité des formes sociales de l’activité agricole dans les pays des Suds.

De même, la montée en puissance des demandes sociales en matière d’emploi, de cadre de vie, mais aussi de qualité des produits, a favorisé l’émergence de pratiques agricoles innovantes valorisant notamment les ressources patrimoniales de l’espace rural ainsi que les formes familiales de l’activité agricole. Dans ces conditions, la mobilisation croissante des agriculteurs familiaux pour la mise en œuvre de projets de protection environnementale ou pour la réactivation de filières marchandes à l’échelle locale semble susceptible de favoriser de nouvelles dynamiques territoriales porteuses de développement. C’est ce que soulignait déjà en 2009 le rapport IAASTD qui insistait en particulier sur le potentiel d’une agriculture familiale diversifiée et orientée vers la satisfaction des besoins locaux, tant en matière de préservation des sols et de restauration de leur fertilité, que de maintien des emplois ruraux et de protection l’environnement.

Après avoir été marginalisée par les politiques libérales de “modernisation agricole” qui ont marqué les dernières décennies, l’agriculture familiale des pays des Suds se voit désormais réhabilitée dans le discours des acteurs publics, comme en témoigne notamment la décision des Nations Unies de proclamer 2014 “Année internationale de l’agriculture familiale”. Un large consensus sur les vertus de cette forme sociale de l’activité agricole semble donc se redessiner, mais dans quelles conditions les agricultures familiales des pays des Suds peuvent-elles réellement contribuer à la consolidation de filières agricoles marchandes, notamment aux échelles locale et régionale, et constituer la base de nouvelles dynamiques porteuses d’un développement durable des territoires ?

C’est en ayant pour objectif de répondre à cette question centrale que l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (IRMC), l’UMR PRODIG et le Collège International des Sciences du Territoire (CIST) co-organisent un colloque intitulé “Agricultures familiales, territoires et perspectives de développement dans les Suds” qui se tiendra à Tunis du 11 au 13 décembre 2014. Ouverte aux chercheurs des différentes sciences sociales, et avec pour ambition de traiter de pays et de régions diverses, cette manifestation scientifique s’articulera autour de 4 axes de réflexion.


Date limite d’envoi : 27 juillet 2014 à l’adresse colloque.agri.fam.suds@gmail.com (avec copie à nasser.rebai@gmail.com et alia_gana@yahoo.fr).

Détails de l'apppel : www.irmcmaghreb.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reussiravecvous.com
 
Appel à communications : Colloque "Agricultures familiales, territoires et perspectives de développement dans les Suds" (11-13/12/14 Tunis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel à communications – Colloque International sur la formation et professionnalisation des métiers de psychologue en Algérie
» Appel à communication 'Colloque International sur les Matériaux et le développement durable '
» Appel à communication Colloque International sur les Matériaux et le développement durable
» Si vous avez été ému par le film « Intouchables »....
» Appel à comm. 4ème. Colloque international ISKO-Maghreb'2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Congres et journées scientifiques :: Agronomie-
Sauter vers: