Enseignement supérieur, séminaire, bourses d'études
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGagner de l'argentRéussir ses étudesBourse d'étudesOffres de Stage
Derniers sujets
» Citation du jour : L'esprit, c'est comme un parachute
Jeu 15 Juin - 23:52 par Admin

» Citation du jour : innocence
Jeu 15 Juin - 23:47 par Admin

» Citation du jour : derange
Jeu 15 Juin - 23:43 par Admin

» Citation du jour : rire
Jeu 15 Juin - 23:40 par Admin

» Citation du jour : maths
Dim 11 Juin - 21:23 par Admin

» Citation du jour : faché
Dim 11 Juin - 21:18 par Admin

» Citation du jour : les tricheurs
Ven 9 Juin - 21:44 par Admin

» Citation du jour : anti triche
Ven 9 Juin - 21:12 par Admin

» Citation du jour : triche
Ven 9 Juin - 20:51 par Admin


Partagez | 
 

 Offre de post-doctorat : biologie des télomères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chaymas




MessageSujet: Offre de post-doctorat : biologie des télomères   Mer 23 Oct - 20:28

Dans le cadre d'un projet ERC, un contrat post-doctoral d'une durée initiale de deux ans est proposé dans l'équipe du Dr Maria Teresa Teixeira à l'Institut de Biologie Physico-Chimique (Paris) dans le domaine de la biologie des télomères. 

Les chromosomes linéaires eucaryotes se terminent par des télomères composés de petites répétitions d'ADN et d'une extrémité 3' sortante. A cause du problème de la réplication des extrémités d'ADN, les télomères possèdent une structure dynamique singulière assurant l'intégrité du génome et un mode de contrôle de la division cellulaire. En effet, en l'absence de télomérase, une transcriptase réverse spécialisée, les télomères se raccourcissent irréversiblement à chaque passage de la fourche de réplication, provoquant un arrêt progressif de prolifération. Ainsi, en régulant l'activité de la télomérase, les eucaryotes régulent le potentiel prolifératif de leurs cellules, une propriété clé de la multicellularité dans ce règne du vivant. D'autres voies peuvent aussi limiter ce potentiel, mais leur importance relative semble varier d'espèce à espèce. Chez l'homme, la sénescence télomères-dépendante constitue une voie majeure de suppression de tumeurs. Ainsi, la recherche dans le domaine de la biologie des télomères a contribué considérablement à des avancées conceptuelles, non seulement dans des matières fondamentales comme la génétique moléculaire, mais aussi dans la compréhension du vieillissement cellulaire et la transformation cancéreuse.

Depuis leur première description dans les années 30 et leur analyse moléculaire débutée dans les années 80, un nombre grandissant de voies cellulaires a été impliqué dans la biologie des télomères. Comment ces voies sont interconnectées et comment elles agissent spécifiquement aux télomères reste à déchiffrer. L'archétype de cette situation est notre faible précision sur la résultante du passage de la machinerie de réplication semi-conservative de l'ADN à travers les régions télomériques.

Nos projets visent à comprendre les mécanismes qui permettent le maintient des génomes linéaires, une propriété clé des Eucaryotes. Actuellement nous nous focalisons sur le problème de la réplication des extrémités d'ADN et de ses conséquences au niveau cellulaire. A long terme, nous voulons comprendre la relation entre l'émergence de chromosomes linéaires et le contrôle de la prolifération cellulaire dans un contexte du développement de la multicellularité.
Dans l'équipe, nous utilisons principalement la levure Saccharomyces cerevisiae comme modèle expérimental. Nos projets actuels visent plus précisément:


  1. -la dissection de la structure des télomères à l'échelle de molécules uniques afin de décrire les évènements ayant lieu aux télomères au passage de la fourche de réplication, à la maturation par les voies de réparation de l'ADN et au moment de leur allongement par la télomérase.
  2. -la compréhension des similarités et des différences qui existent entre la maturation du télomère le plus court de la cellule et qui initie le programme de sénescence réplicative et les voies de réparation des cassures double-brin de l'ADN ou de fourches de réplication arrêtées ou collapsées.
  3. -le lien entre la structure du télomère le plus court de la cellule et le potentiel réplicatif à l'échelle de cellules individuelles.




    Informations détaillées et contact ici.
    http://www.ibpc.fr/FRE3354/TeresaTeixeira_accueil_files/PostDocPositionTeixeira2014.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Offre de post-doctorat : biologie des télomères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tlemcen: une Lettre pour le ministre
» Convention de collaborateur occasionnel : convention ?
» Bource Japonaise : Niveau Master ou Doctorat pour l’année 2012
» doctorat classique et doctorat LMD
» Dossier inscription doctorat classique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Réussir ses études :: Bourse d'étude et offres de formation-
Sauter vers: