Enseignement supérieur, séminaire, bourses d'études
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGagner de l'argentRéussir ses étudesBourse d'étudesOffres de Stage
Derniers sujets
» Bourse MBA Rainbow Bridge pour les femmes africaines et asiatiques, France
Dim 1 Oct - 19:59 par Admin

» Citation du jour : L'esprit, c'est comme un parachute
Jeu 15 Juin - 23:52 par Admin

» Citation du jour : innocence
Jeu 15 Juin - 23:47 par Admin

» Citation du jour : derange
Jeu 15 Juin - 23:43 par Admin

» Citation du jour : rire
Jeu 15 Juin - 23:40 par Admin

» Citation du jour : maths
Dim 11 Juin - 21:23 par Admin

» Citation du jour : faché
Dim 11 Juin - 21:18 par Admin

» Citation du jour : les tricheurs
Ven 9 Juin - 21:44 par Admin

» Citation du jour : anti triche
Ven 9 Juin - 21:12 par Admin


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 On-the-Job renforcement des capacités de recherche de l'agriculture durable dans les pays en développement (OJCB)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin



MessageSujet: On-the-Job renforcement des capacités de recherche de l'agriculture durable dans les pays en développement (OJCB)   Mer 17 Juil - 13:25

UNU-ISP est heureuse d'annoncer que les applications sont maintenant disponibles pour On-the-Job renforcement des capacités de recherche de l'agriculture durable dans les pays en développement (OJCB).
Ce programme est financé par le ministère de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches du Japon, et coordonné par l'UNU-ISP.
Les grandes lignes du programme
UNU-ISP appuiera des projets de renforcement des capacités proposées et mises en œuvre par d'éminents scientifiques (chercheurs d'accueil) qui sont engagés dans la recherche liée à l'agriculture durable (y compris la sylviculture et la pêche) dans les pays en développement, sous la responsabilité d'un établissement d'accueil. Le programme se compose principalement du renforcement des capacités à travers la formation en cours d'emploi (FCE) pour les jeunes chercheurs des pays en développement (stagiaires).
Le but de ce programme est de:



  • Développer les capacités de recherche agricole dans les pays en développement.


  • Diffuser de nouvelles technologies agricoles qui sont adaptables par les agriculteurs locaux et aux conditions locales, et


  • En fin de compte contribuer à l'augmentation de la production alimentaire mondiale par la promotion de l'agriculture durable dans les pays en développement.


Pour cet exercice, à l'appui des activités de l'Alliance mondiale de recherche sur les gaz à effet de serre agricoles (GRA), la priorité sera accordée aux projets qui ont trait à l'atténuation du changement climatique.
Chaque projet de renforcement des capacités est planifié et mis en œuvre par un éminent scientifique (chercheur hôte) qui est engagé dans la recherche liée à l'agriculture durable dans les pays en développement.
Chaque projet soutenu par ce programme doit comprendre tous les éléments suivants:



  • FCE pour les jeunes chercheurs des pays en développement dans le cadre d'un chercheur d'accueil,


  • Directives pour l'élaboration d'un plan d'action qui sera mis en œuvre par le stagiaire après la FCE, et


  • Suivi des orientations par le scientifique d'accueil pour le plan d'action mis en œuvre par le stagiaire.


Sur la formation professionnelle, qui est la principale composante des projets, devrait, en principe, être effectué pendant 1 à 3 mois. Cependant, il est possible de prolonger la durée de la formation sur le tas, dans la limite du budget du projet proposé.
Les détails des projets soutenus
FCE pour les stagiaires dans le cadre du chercheur d'accueil
Le scientifique hôte supervise les stagiaires à atteindre l'objectif de recherche défini dans la proposition de projet soumise à l'UNU-ISP. Chaque projet peut comprendre plus d'un stagiaire, aussi longtemps que le coût total ne dépasse pas la limite supérieure du budget du projet , et le scientifique d'accueil assure un niveau de vie suffisant pour les stagiaires. Lorsque plus de deux stagiaires sont sous le même chercheur d'accueil, la durée de formation pour chaque stagiaire peut être différente. Un instructeur adjoint peut contribuer à la FCE si nécessaire.
Directives pour l'élaboration du plan d'action à mettre en œuvre par le stagiaire après la FCE
Le scientifique d'accueil oriente les stagiaires à élaborer des plans d'action au cours de la FCE. Après la FCE, les stagiaires mettent en œuvre ces plans, faisant usage de ce qu'ils ont appris.
Des conseils de suivi
Le scientifique hôte rend visite aux stagiaires après la FCE pour donner des conseils sur la mise en œuvre du plan d'action et de surveiller sur place la diffusion des technologies acquises par les stagiaires durant la formation.
Les contraintes budgétaires pour les projets soutenus
La limite supérieure budgétaire pour un projet de renforcement des capacités est de 15.000 $ USD. Ceci est estimée sur la base d'une limite supérieure d'environ $ 2,200 USD par stagiaire et par mois, compte tenu de la durée de la FCE et le coût de l'orientation de suivi.

Veuillez noter que le montant réel du financement accordé pour un projet sera décidée après un examen approfondi de la proposition est entrepris. Par exemple, le financement total qui peut être reçu par un scientifique de l'hôte qui s'entraîne 2 stagiaires pendant 3 mois FCE est la suivante:
















FCE: 
$ 2 200 x 3 mois x 2 stagiaires = 13,200 $
Des conseils de suivi:
1,800 $
Total:  
15,000 $
Chronologie






















Date limite de soumission des demandes 
10 Août, 2013
Notification des résultats de sélection pour les institutions d'accueil et les demandeurs * 1
Fin Août 2013
Lancement et mise en œuvre des projets de renforcement des capacités, y compris des orientations suivi par le scientifique d'accueil
Octobre 2013
Soumission de rapport final par le scientifique de l'hôte à l'UNU-ISP

15 Juin, 2014

* 1 Les fonds sont versés par virement bancaire après accords contractuels institutionnels ont été signés avec les établissements d'accueil.
Les critères d'admissibilité
Seuls les scientifiques d'accueil sont admissibles. Une personne autre qu'un scientifique hôte (comme un stagiaire potentiel) ne peut pas s'appliquer. Ce programme n'est pas une bourse. 
a) L'animateur scientifique / demandeur doit:



  • En principe, un scientifique appartenant à un organisme de recherche sous GCRAI ou UNU, ou un organisme de recherche agricole, une université, etc, dans un pays en développement.


  • être conduite actuellement la recherche liée à l'agriculture durable dans les pays en développement, et doit être en mesure de former le stagiaire (s) en fonction de son / ses recherches actuelles.


  • être physiquement présents à l'établissement d'accueil tout au long de la FCE. Si un instructeur adjoint employé par l'institution hôte est affecté à la FCE, le chercheur d'accueil peut être loin de l'établissement d'accueil jusqu'à la moitié de la durée de la FCE.


  • Les activités de renforcement des capacités avec le plein consentement de l'établissement d'accueil (une lettre d'appui signée par le responsable de l'institution d'accueil doit être fournie).


  • fournir la preuve du consentement du stagiaire sélectionné (s).


  • obtenir le consentement de l'instructeur adjoint, le cas échéant;


  • être capable d'écrire son / sa forme et rapports en anglais demande;


  • permettre au stagiaire (s) de reconnaître les défis de l'agriculture durable dans son / ses propre pays, les stagiaires de guide pour élaborer leurs plans d'action, et d'aider et de confirmer les stagiaires à participer à la diffusion des technologies et / ou des activités de recherche basée sur sa / son geste plans après la FCE.


b) Le stagiaire (s) doit:



  • être ressortissant d'un pays en développement (en principe, les pays inclus dans la liste du CAD de l'OCDE des bénéficiaires d'APD), la priorité est accordée aux projets qui reçoivent des stagiaires de l'APEC et de l'ANASE pays en développement puisque ce programme est considéré comme une contribution à l'APEC et de l'ANASE;


  • appartenir à un institut national ou public de recherche agricole, des universités, etc, dans un pays en développement et revenir à sa / son institut après la FCE;


  • être inférieure à 45 ans. Toutefois, les stagiaires qui ont moins de 40 ans auront la priorité dans la sélection;


  • détenir au moins un baccalauréat d'une université ou d'être reconnu par le comité de sélection comme possédant les qualifications académiques équivalentes;


  • obtenir le consentement de son / sa institution pour la participation au projet;


  • pas être le bénéficiaire de tous les fonds provenant d'autres sources pour des programmes similaires;


  • être capable de communiquer dans la même langue avec le scientifique de l'hôte, et


  • reconnaître les défis de l'agriculture durable dans sa / son propre pays, de développer un plan d'action et être prêt à mettre en œuvre des activités de recherche diffusion de la technologie et / ou en fonction de son / son plan d'action immédiatement après la FCE.


c) L'instructeur adjoint doit:



  • être actuellement une recherche avec le scientifique de l'hôte ou sous son / sa supervision sur la recherche liée à l'agriculture durable dans les pays en développement, et


  • être qualifié pour aider la formation en fonction de son / sa formation en recherche. Un chercheur post-doctoral peut être considéré comme un instructeur adjoint.


Le demandeur est responsable de:



  1. assurer un projet de renforcement des capacités succès en assurant la liaison avec le personnel administratif de l'institution d'accueil et l'instructeur adjoint;


  2. assurer le développement d'un plan d'action par le stagiaire (s) et sa mise en œuvre à travers des visites sur place dans le lieu de travail du stagiaire (s), et fournir des conseils, le cas échéant;


  3. soumettre un rapport final à l'UNU-ISP à l'achèvement du projet de renforcement des capacités. Le rapport doit inclure les résultats de renforcement des capacités, un rapport comptable et rapports de l'institution stagiaire (s) et hôte (s), et


  4. gérer les fonds alloués dans une manière diligente et responsable.


Coûts couverts par le programme
Le programme couvrira les coûts pour les éléments suivants :
a) FCE pour le stagiaire (s) dans le cadre du chercheur d'accueil et d'orientation pour l'élaboration du plan d'action qui sera mis en œuvre par le stagiaire (s) après le FCE:



  1. un billet aller-retour réduit avion en classe économique et les dépenses connexes pour les voyages par le stagiaire (s) de son / son institut à l'institution hôte (s) où la FCE aura lieu;


  2. indemnité de subsistance pour le stagiaire (s) pour couvrir le logement et les autres frais de subsistance pendant la période FCE;


  3. une allocation pour couvrir l'assurance maladie et accident pour le stagiaire (s) au cours de la FCE;


  4. fonds de recherche et de renforcement des capacités, y compris les fournitures. L'achat de matériel durable (matériel scientifique, ordinateurs, caméras, projecteurs et d'un microscope, etc) pour un coût de moins de 100.000 yens par article;


  5. la rémunération de l'assistant instructeur (paiement sur une base ponctuelle) et les frais de déplacement et


  6. les coûts indirects appliqués par l'établissement d'accueil. 
    Ce programme ne couvre pas les salaires ou allocations régulières pour les scientifiques d'accueil. Seuls les frais de déplacement et les indemnités de voyage nécessaires pour le FCE et des conseils de suivi sont prévus.


b) des conseils de suivi.



  1. Indemnité de déplacement pour le chercheur d'accueil;


  2. les fournitures de bureau nécessaires à l'orientation, et


  3. les frais de communication (appels téléphoniques, les frais d'affranchissement, etc.)


S'il vous plaît noter les points suivants:



  • Les fonds seront versés par virement bancaire sur le compte bancaire désigné par des établissements d'accueil.


  • Les fonds visés aux alinéas a) .1 ~ 3 et b). Sera calculé sur la base des politiques des institutions d'accueil.


  • Les fonds visés au a) .2 seront versés directement au stagiaire, et les autres fonds seront versés à l'institution à être utilisé pour la mise en œuvre de FCE, l'orientation de suivi, etc, sous la supervision de l'établissement d'accueil .


Les procédures de demande et les dates limites pour les scientifiques d'accueil
Les candidats (scientifiques d'accueil) doivent soumettre les documents de demande ci-dessous au plus tard le 10 Août 2013. dossier de candidature dûment remplis doivent être envoyés à l'UNU-ISP par email à: ojcb@unu.edu .
Documents d'application


















































Formule 1. couverture du formulaire de demande
fichier Word (29KB)
Formule 2. renforcement des capacités et plan / plan de budget recherche
fichier Word (93Ko)
Formule 3. contour de l'établissement d'accueil
fichier Word (36Ko)
Formule 4. Curriculum vitae pour le demandeur, scientifique hôte
fichier Word (59Ko)
Formule 5. Curriculum vitae pour l'assistant instructeur (seulement si assistant instructeur est employé)
fichier Word (19KB)
Formulaire 6. Curriculum vitae pour stagiaire
fichier Word (61Ko)
Lettre de recommandation par l'institut hôte
Format libre
Liste
fichier Word (18 ko)
»Télécharger tous les fichiers (zip, 87Ko)
Sélection et notification des résultats

Toutes les candidatures seront examinées par un comité de sélection indépendant et expérimenté. Le comité examinera et sélectionner les plus qualifiés pour le programme.

Les critères d'évaluation pour la sélection
Les demandes seront évaluées selon les critères suivants:
1. une compréhension approfondie de l'objectif du programme, et 
2. la pertinence du projet de renforcement des capacités, y compris:




  • la pertinence du projet de recherche proposé par le savant hôte (demandeur);


  • la pertinence du projet par rapport aux réalisations de la recherche du scientifique de l'hôte;


  • la pertinence du projet pour les activités de recherche du stagiaire (s);


  • l'adéquation du plan de renforcement des capacités, y compris le concept de


  • le plan d'action et de planification de l'orientation de suivi;


  • l'adéquation du plan budgétaire, par exemple, billet d'avion, indemnité de subsistance, les fonds de recherche et de renforcement des capacités, les frais généraux, etc, et


  • la viabilité des, et le potentiel pour développer davantage, les résultats de renforcement des capacités.


3. s'il ya des stagiaires de pays en développement de l'APEC et de l'ASEAN, et 
4. comment le projet est lié à l'atténuation du changement climatique.

Le nombre de programmes à sélectionner
Environ 10 projets (dans le cas de 2 stagiaires par projet) seront sélectionnés. Le montant des fonds fournis à chaque institution peut être ajustée en fonction des fonds disponibles. Un scientifique d'accueil peut soumettre plusieurs demandes, mais un seul peut être approuvé.
La mise en œuvre du renforcement des capacités
UNU-ISP conclura une entente contractuelle institutionnel avec l'établissement d'accueil de chaque chercheur hôte sélectionné le plus tôt possible après la notification des résultats de la sélection et avant le lancement des projets de renforcement des capacités. Le scientifique de l'hôte sélectionné doit fournir UNU-ISP avec les informations de compte bancaire requis pour que l'UNU-ISP à remettre les fonds par virement bancaire dans un délai raisonnable.
Rapport final des résultats de renforcement des capacités
Le rapport final contiendra trois sections distinctes, comme suit:



  1. Section par stagiaire: Chaque stagiaire doit écrire son / sa section en anglais et de le soumettre au scientifique d'accueil.


  2. Section par l'établissement d'accueil: Chaque institution d'accueil doit rédiger un rapport d'évaluation et la réalisation du projet de renforcement des capacités, et de le soumettre au scientifique d'accueil.


  3. Section par le scientifique de l'hôte: Chaque chercheur d'accueil doit soumettre à l'UNU-ISP un rapport final comprenant le résultat de renforcement des capacités (y compris le plan d'action par le stagiaire) et le rapport comptable, accompagné d'un résumé après l'achèvement du renforcement des capacités, le 15 Juin, 2014 avec 1 et 2.


Correspondance
S'il vous plaît adresser votre correspondance à:
Institut universitaire des Nations Unies pour le développement durable et la paix
5-53-70 Jingumae. Shibuya-ku, Tokyo 150-8925 JAPON

TEL: +81-3-5467-1242 FAX: +81-3-3406-7347 
E-mail: ojcb@unu.edu


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.reussiravecvous.com
 
On-the-Job renforcement des capacités de recherche de l'agriculture durable dans les pays en développement (OJCB)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» capacités prédictives du modèle
» Capacité médiumnique
» Capacité USB stick
» L'esprit de Grande Capacité par Sa Sainteté le Dalaï Lama
» La capacité de souffrir du péché en Notre Seigneur...!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Réussir ses études :: Bourse d'étude et offres de formation-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: